logo
 
Accueil
Prises de position
Vidéos
Votre circonscription
Canton de Rennes Centre
Canton de Rennes Nord
Canton de Rennes Sud-Ouest
Canton de Mordelles
Canton Rennes Centre-Ouest
Assemblée Nationale
Fonctions
Commisson des affaires culturelles et de l'éducation
Commission des affaires économiques
Commission des affaires sociales
Commission de la défense et des affaires étrangères
Commission du développement durable
Commission des finances
Commission des lois
Autre
Conseil Général - Habitat 35

 













Article ID : 2076
Public : Default
Version 1.00
Date de publication: 01/05/2017 11:08:22
lectures : 172

Le dimanche 7 mai, pour la République, votons Emmanuel Macron.

La présence du Front national au second tour de l’élection présidentielle menace la République. Une campagne n’est jamais gagnée d’avance. Nous vivons un tournant politique, social et médiatique sans précédent tant les réactions — en 2002 très vives et évidentes – sont aujourd’hui trop souvent fades ou hésitantes...

L’indifférence et la résignation gagnent dangereusement du terrain.
En Ille-et-Vilaine, les scores du Front national sont très inférieurs à sa moyenne nationale. Vivre ensemble dans le respect de nos différences, nous savons ici ce que cela signifie. L’action des forces de gauche en responsabilité dans nombre de collectivités y est pour beaucoup.
Les politiques mises en œuvre en faveur de l’égalité réelle et propices à l’émancipation des personnes sont les meilleurs remparts contre l’extrême-droite. Le vote Front national ne rend aucun service à la France. Son programme est une imposture : quitter l’Europe, la sortie de l’euro, le classement des Français par origine, sexe, religion... La haine de son voisin et le repli sur nos frontières ne règleront rien et ne protègeront pas les Français.

Faisons barrage à l’extrême droite et votons pour la République ! Soyons conscients qu’à la différence de 2002, le Front national a une réserve de voix et l’abstention peut le faire gagner. L’enjeu de notre mobilisation est double : faire échouer Marine Le Pen dans son accès à la présidence de la République, faire en sorte que son score soit le plus faible possible pour éviter la banalisation de ses idées.

Pour une femme ou un homme de gauche, pour un républicain, l’abstention n’est pas un choix, c’est un renoncement.
Contre Marine Le Pen, vous pouvez compter sur notre mobilisation pour défendre les valeurs républicaines. Nous en appelons à la vôtre, tout particulièrement le dimanche 7 mai afin que vous votiez, comme nous le ferons sans aucune hésitation, pour Emmanuel Macron.

Nathalie Appéré, Maire de Rennes
Jean-Luc Chenut, Président du Conseil départemental
Loïg Chesnais-Girard, 1er Vice-président du Conseil régional
Emmanuel Couet, Président de Rennes-Métropole,
Christophe Fouillère, Premier secrétaire fédéral
Anne-Françoise Courteille, Présidente de l’UDESR 35
Les parlementaires socialistes : François André, Nathalie Appéré, Marie-Anne Chapdelaine, Jean-René Marsac, Marcel Rogemont (Députés), Sylvie Robert, Jean-Louis Tourenne (Sénateurs), Isabelle Thomas (Députée européenne).
Les conseillers régionaux : Loïg Chesnais-Girard (1er Vice-président), André Crocq, Laurence Duffaud, Evelyne GautierLe Bail, Léna Louarn, Martin Meyrier, Anne Patault, Isabelle Pellerin, Bernard Pouliquen, Claudia Rouaux, Catherine SaintJames, Hind Saoud, Sébastien Sémeril, Hervé Utard.
Les conseillers départementaux : Jean-Luc Chenut (Président), Gaëlle Andro, Armelle Billard, Damien Bongart, Frédéric Bourcier, Véra Briand, Muriel Condolf-Ferec, Ludovic Coulombel, Anne-Françoise Courteille, Isabelle Courtigné, Jacky Daviau, Claudine David, Catherine Debroise, Michel Gautier, Béatrice Hakni-Robin, Marc Hervé, Didier Le Bougeant, Bernard Marquet, Gaëlle Mestries, Solène Michenot, Roger Morazin, Franck Pichot, Sandrine Rol, Marcel Rogemont, Emmanuelle Rousset, Françoise Sourdrille.
Les candidats socialistes aux législatives : Marie-Anne Chapdelaine (1), Gaëlle Andro (2), François André (3), Franck Pichot (4), Stéphane Lenfant (5), Evelyne Gautier-Le Bail (6), Alexandra Thierry (7), Emmanuel Couet (8) — les chiffres renvoient aux circonscriptions législatives

0
|  Liens 
Version imprimable Envoyer cet article à un ami
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
 Marcel Rogemont
Open in new window

 Armelle Billard
Open in new window

 Recherche

 Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Powered by XOOPS © 2001-2011 The XOOPS Project