logo
 
Accueil
Prises de position
Vidéos
Votre circonscription
Canton de Rennes Centre
Canton de Rennes Nord
Canton de Rennes Sud-Ouest
Canton de Mordelles
Canton Rennes Centre-Ouest
Assemblée Nationale
Fonctions
Commisson des affaires culturelles et de l'éducation
Commission des affaires économiques
Commission des affaires sociales
Commission de la défense et des affaires étrangères
Commission du développement durable
Commission des finances
Commission des lois
Autre
Conseil Général - Habitat 35

 













Article ID : 2066
Public : Default
Version 1.00
Date de publication: 30/03/2017 09:44:41
lectures : 80

Jusqu’à présent, les territoires étaient définis uniquement en fonction du nombre de médecins par habitants.

Désormais, les territoires bénéficiant d’aides seront définis en fonction de plusieurs critères : les besoins de soins en fonction de l’âge des habitants ; le temps d’accès par la route vers le médecin généraliste ; le volume d’activité des médecins ; l’âge des médecins pour tenir compte des départs prévisibles à la retraite. Cette nouvelle méthode permet de définir plus précisément les besoins de la population par territoire et de réduire les inégalités d’accès aux soins sur du long terme.

Concrètement, la population couverte par ce dispositif va plus que doubler. Plus de 12 millions de français vivent dans des territoires qui seront concernés par les aides à l’installation des médecins...

Depuis 2012, le Gouvernement agit pour lutter contre les déserts médicaux et réduire les inégalités d’accès aux soins, notamment à travers les Pactes territoire santé 1 et 2 et la loi de modernisation de notre système de santé :
• près de 900 maisons de santé pluri professionnelles (cinq fois plus qu’en 2012) ;
• près de 1800 contrats d’engagement de service public (CESP) signés ;
• près de 800 contrats de praticien territorial de médecine générale (PTMG) signés ;
• 580 médecins correspondants du SAMU permettent à 1 million de personnes de plus d’accéder à des soins urgents en moins de 30 minutes (4 fois plus qu’en 2012) ;
• un numerus clausus régional augmenté dans les régions à faible densité médicale.


Depuis 2012, le Gouvernement agit pour lutter contre les déserts médicaux et réduire les inégalités d’accès aux soins, notamment à travers les Pactes territoire santé 1 et 2 et la loi de modernisation de notre système de santé :
• près de 900 maisons de santé pluri professionnelles (cinq fois plus qu’en 2012) ;
• près de 1800 contrats d’engagement de service public (CESP) signés ;
• près de 800 contrats de praticien territorial de médecine générale (PTMG) signés ;
• 580 médecins correspondants du SAMU permettent à 1 million de personnes de plus d’accéder à des soins urgents en moins de 30 minutes (4 fois plus qu’en 2012) ;
• un numerus clausus régional augmenté dans les régions à faible densité médicale.


" La stratégie mise en place depuis 2012 fonctionne : une dynamique nouvelle a été impulsée dans les zones confrontées à des difficultés démographiques. Les résultats sont concrets : davantage de médecins s’installent dans des territoires fragiles et l’accès aux soins urgents en moins de 30 minutes est désormais une réalité pour un million de personnes supplémentaires. Cette nouvelle mesure amplifie l’impact de notre politique d’accès aux soins. L’effort devra se poursuivre "

0
|  Liens 
Version imprimable Envoyer cet article à un ami
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
 Marcel Rogemont
Open in new window

 Armelle Billard
Open in new window

 Recherche

 Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Powered by XOOPS © 2001-2011 The XOOPS Project