logo
 
Accueil
Prises de position
Vidéos
Votre circonscription
Canton de Rennes Centre
Canton de Rennes Nord
Canton de Rennes Sud-Ouest
Canton de Mordelles
Canton Rennes Centre-Ouest
Assemblée Nationale
Fonctions
Commisson des affaires culturelles et de l'éducation
Commission des affaires économiques
Commission des affaires sociales
Commission de la défense et des affaires étrangères
Commission du développement durable
Commission des finances
Commission des lois
Autre
Conseil Général - Habitat 35

 













Article ID : 1505
Public : Default
Version 1.00.01
Date de publication: 16/09/2013 14:30:00
lectures : 743

Open in new window

Depuis le mardi 10 septembre, l’assemblée nationale examine le projet de loi pour l’accès au logement et à un urbanisme rénové.
Indiscutablement, chaque français doit être en mesure d’accéder à un logement de qualité, pour un coût raisonnable, telle est notre volonté, tel est notre objectif.
Ce projet de loi est un texte ambitieux, qui apporte une véritable réponse aux fortes attentes des français, en s’articulant autour de trois dynamiques.
Il s’agit, tout d’abord, de mieux réguler le secteur. Cela passe notamment par un mécanisme d’encadrement des loyers et ce, afin de corriger les effets du déséquilibre entre l’offre et la demande. Cette logique concourant également à une meilleure organisation des professions immobilières, pour rendre plus transparents les frais d’agences, parfois très opaques pour les citoyens.
Il s’agit, ensuite, de protéger les locataires et les propriétaires par la création d’une garantie universelle des loyers. C’est une avancée sociale majeure.
Le projet de loi va également permettre de lutter contre l’habitat indigne : aujourd’hui, prêt de de 500 000 logements sont considérés insalubres. Une situation que nous ne pouvons plus tolérer.
En outre, les attributions de logements sociaux seront plus transparents et efficaces avec un système d’enregistrement de la demande. Ceci permettra notamment de s’inscrire par internet. Il s’agit d’une véritable simplification administrative pour les demandeurs de logements sociaux.

Enfin, le projet de loi favorise la construction de logements : 500 000 logements sont prévus d’ici la fin du quinquennat dont 150 000 logements sociaux. Face à la crise, il est urgent d’agir.
Dans cette même dynamique, ce sont également des milliers d’emplois qui seront ainsi maintenus ou crées dans le bâtiment, un secteur essentiel à notre économie et porteur pour les PME qui forment le tissu économique de nos territoires, notamment à Rennes.
Au cœur de ce projet de loi se trouve donc une nouvelle fois un impératif de justice sociale.

0
|  Liens 
Version imprimable Envoyer cet article à un ami
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
 Marcel Rogemont
Open in new window

 Armelle Billard
Open in new window

 Recherche

 Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !

Powered by XOOPS © 2001-2011 The XOOPS Project